RENÉE LAPOINTE
MEZZO-SOPRANO

 

Parmi de nombreuses distinctions, le mezzo-soprano canadien Renée Lapointe a reçu deux prix accordés par la Fondation de l’Opéra de Québec : le Prix Raoul-Jobin en 1990 et le Prix de scène en 1993.

Outre ses prestations remarquées au récital et à l'oratorio, tant au pays qu'à l'étranger, Mme Lapointe a chanté entre autres les rôles de CARMEN, de CHARLOTTE (Werther, Massenet), de MÉLISANDE, de BRADAMANTE (Alcina, Händel), de HERMIA (Le Songe d'une nuit d'été, Britten), de PAULINE (La Dame de Pique, Tchaïkovski), de GIANNETTA (L'Elisir d'amore, Donizetti) et de FLORA (La Traviata, Verdi).

Au concert, Mme Lapointe interprète régulièrement le Messie de Händel, le Requiem de Mozart, la 9e Symphonie de Beethoven, le Requiem de Verdi, Les Nuits d'été de Berlioz et les grandes oeuvres sacrées de Bach, Mozart, Haydn et Vivaldi. En outre, elle a chanté avec la plupart des orchestres et ensembles canadiens. Elle a fait ses débuts aux États-Unis en 2007, avec le Brooklyn Friends of Chamber Music. Plus récemment, elle a fait partie des productions de Macbeth de Verdi et de Manon de Massenet avec la compagnie Opera Lyra à Ottawa ; a chanté la 9e Symphonie de Beethoven avec l’OSQ, lors du concert d’adieu de maestro Yoav Talmi; a interprété le Requiem de Mozart avec l’Orchestre philharmonique du Nouveau-Monde, à Montréal et Ottawa, sous la direction de Michel Brousseau ; a chanté le rôle de la Princesse de Grenade dans Les Brigands d’Offenbach puis celui de l’Opinion Publique dans Orphée aux Enfers avec la Société d’Art lyrique du Royaume au Saguenay ; et a été soliste dans La Petite Messe Solennelle de Rossini à Ottawa. En 2013, elle a interprété les Requiem de Mozart et de Verdi avec l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières, sous la direction de Jacques Lacombe. En 2014, elle interprète à nouveau le Requiem de Verdi, cette fois avec la Société philharmonique de Montréal, sous la direction de Miklós Takács. Elle retrouve l’Orchestre symphonique de Sherbrooke en 2015 pour interpréter la 9e Symphonie de Beethoven, qu'elle a aussi chantée sous la baguette de Fabien Gabel avec l'OSQ en 2016. La même saison, elle a été soliste dans le Requiem de Verdi pour l'Orchestre symphonique de Laval avec Alain Trudel à la direction.

Soliste et chambriste recherchée pour sa voix chaude et souple, sa présence charismatique et sa polyvalence, Renée Lapointe est régulièrement invitée à de grands événements musicaux, tels que le Festival de Wallonie (Belgique) et le Festival international de Lanaudière (Québec) et effectue de nombreuses tournées en duo avec le guitariste Rémi Boucher dans le spectacle « Una Noche en Sevilla », récital qui a fait l’objet d’un enregistrement sous étiquette « Disques Tout Crin », de Montréal. Un autre disque est sorti en 2011 : « La saison inachevée » du compositeur canadien Marius Tremblay dans lequel elle est accompagnée par la pianiste Renée Villemaire.

Depuis 2008, Renée Lapointe enseigne le chant au Conservatoire de musique de Gatineau.